This store requires javascript to be enabled for some features to work correctly.

🚚 Livraison en 1-3 jours ouvrables 🇧🇪 🇫🇷 🇳🇱

media.preview_image.alt
En solde

Voltaire et l'Islam

Prix réduit

€15,00

Prix régulier €15,00
( / )

SKU: alime41615100

Cliquez ici pour être averti par email lorsque Voltaire et l'Islam sera disponible.

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

En traitant de l'Islam, Voltaire fut fidèle héritier du XVIIe siècle et le vrai représentant du XVIIIe. Il ne fit, la plupart du temps, que reprendre à son compte les idées de ses prédécesseurs et de ses contemporains. Que l'Islam lui ait servi tantôt comme cheval de bataille, tantôt comme répondant à ses propres aspirations religieuses, tantôt comme objet de sa haine, cela ne fait que traduire ses tumultes intérieurs qui correspondaient toujours aux aspirations contradictoires de son époque. Cependant le Prophète arabe retient de plus en plus l'attention de Voltaire. Il entreprend donc de vastes recherches qui finiront seulement avec lui. Mais chemin faisant, il fait des découvertes: ce Mahomet n'est pas aussi "ignorant et féroce" que les dévots le voulaient; sa religion n'est pas aussi "incompatible avec la raison" que les prosélytes chrétiens le représentaient...
Ce qui lui plaît dans le culte de Mahomet, c'est surtout l'unicité d'un Dieu "très désincarné". L'absence de mystère et la simplicité dogmatique de l'Islam sont deux autres éléments qu'il admire. Tout cela était en complète opposition avec les croyances religieuses de son temps.
Dans tout, cela, la part de Voltaire fut celle d'un journaliste. Son mérite, le plus grand est d'avoir vulgarisé ce que les autres avaient dit mieux que lui. Si ses premières attaques contre l'Islam renforcent le scepticisme de Diderot et de ses collaborateurs, son admiration, assez tardive, pour cette religion, inspirera Savary qui fera une nouveau Koran et qui trouvera la morale de l'Islam "fondée sur la loi naturelle". Grâce aux répétitions multipliées de Voltaire, celui-ci enterra la tradition dévote qui était hostile à l'Islam et au Prophète.